Sélectionner une page
Quel est le plus bel arbre à avoir dans son jardin ?

Quel est le plus bel arbre à avoir dans son jardin ?

Nombreuses sont les raisons qui poussent plusieurs personnes à rechercher un bel arbre à avoir dans leur jardin. En effet, les arbres sont considérés comme l’âme du jardin, ce sont eux qui lui confèrent un caractère unique et occupent une place importante dans notre paysage. Les arbres bénéficient d’une identité spécifique pour donner du volume et du cachet à votre extérieur.

Cependant, faire le choix de planter un arbre dans le jardin est assez difficile. Vu les différentes sortes d’arbres, choisir le plus bel arbre à avoir n’est pas toujours aisé. Afin de vous aider, nous avons sélectionné les meilleures espèces d’arbres que vous pourriez planter, en fonction du sol, du climat et de la morphologie de votre jardin.

L’érable du Japon ou Acer palmatum

Malgré sa petite taille, l’érable du Japon est très élégant. Comme son nom l’indique, cet arbre est originaire du Japon. Celui-ci est donc ce qu’il vous faut pour aménager un jardin de style japonais. Cette espèce saura aussi compléter un massif de plantes de terre de bruyère aux côtés des azalées, des rhododendrons ou encore des camélias. Cette plante d’extérieur est particulièrement appréciée en France, notamment dans les zones fraîches du Nord et de l’Est.

Également appelé « Acer palmatum » c’est le genre d’arbre qui trouve facilement une place dans un jardin, car il peut se plier à tous genres d’usage. Il s’agit d’un petit arbre ne dépassant pas 6m de haut, celui-ci se décline en 300 variétés. Que vous vouliez un arbre miniature pour rocaille ou un petit arbre vigoureux pour l’extérieur, l’érable du Japon s’accommode partout. Cela vous donne la possibilité de le planter dans les sous-bois, les massifs, la terrasse, les balcons ou les patios. Si vous avez un petit espace, cette espèce peut être également cultivée en pot.

Les principales caractéristiques de cet arbrisseau :

  • Les variétés adaptées au petit jardin : Acer palmatum « Bloodgood », Acer palmatum « Dissectum Garnet », Acer palmatum « Tropenburg ».
  • Les variétés d’espèces adaptées au grand jardin : Acer japonicum « Fire Glow », Acer palmatum dissectum « Viridis », Acer palmatum « Sango Kaku ».

Le magnolia grandiflora ou laurier tulipier

Connu pour ses fleurs blanches décoratives, le magnolia à grandes fleurs est un petit arbre parfait pour les jardins de taille réduite. Cela vous donne l’occasion de le cultiver en bonsaï. Mais il peut souvent atteindre une hauteur de 20 mètres. Ainsi, vous pouvez l’installer sur le balcon ou sur la terrasse afin d’apporter plus de charme à votre extérieur.

Plus de 100 espèces de magnolias existent pour le plus grand bonheur des fans d’arbres à fleurs. La couleur et le parfum de chaque fleur varient en fonction de l’espèce. Il s’agit du symbole de la Louisiane. Ainsi, pour avoir un jardin moderne, vous avez le choix entre les magnolias ou magnoliers aux fleurs blanches, roses, lavandes, violettes, oranges ou jaune verdâtre. Certaines espèces sont persistantes et capables de former des haies denses toute l’année. Quel que soit le type d’arbre choisi, les fleurs en forme de soucoupe sont idéales pour sublimer un jardin.

L’épine de Jérusalem ou Parkinsonia aculeata

L’Épine de Jérusalem n’est autre qu’un petit arbre épineux au port long au feuillage dense selon les conditions météorologiques. Celui-ci porte donc des branches et des rameaux épineux. Il prend son origine des régions sèches d’Amérique centrale c’est-à-dire du Mexique et du sud des États-Unis.

Connu également sous le nom de « Parkinsonia aculeata », cet arbre est parfois considéré comme un grand arbuste. Sa taille peut atteindre jusqu’à 8 mètres de haut. Ce type d’arbre constitue un excellent ornement pour les espaces verts. Vous pouvez le planter en pot ou en haie. Ce dernier développe de magnifiques fleurs de couleur jaunes, parfaites pour embellir le jardin. De plus, cet arbuste de croissance rapide peut aussi servir de parasol.

L’épine de Jérusalem ne demande aucun entretien spécifique. Il n’exige ni arrosage ni apport d’engrais, vous n’avez qu’à tailler et couper les tiges rebelles pour préserver une belle charpente. Malgré tout, sa rusticité est limitée. Cet arbre ne peut tolérer une chute du thermomètre jusqu’à -5 °C dans un sol sec. Il est conseillé de le planter en plein soleil dans un sol riche, fertile et bien drainé par exemple au bord de mer.

Le bouleau à papier ou Betula papyrifera

Si vous êtes à la recherche d’un arbre qui saura vous impressionner, pensez au bouleau à papier. Également appelé « bouleau blanc » ou « bouleau à canot » au Québec, cet arbuste est ce qu’il vous faut pour créer un espace ombragé apaisant. Ses feuilles vertes reflétant une couleur jaune dorée à l’automne permettent de former un contraste frappant avec son écorce blanche qui se détache petit à petit.

Comme il pousse rapidement, sa taille peut atteindre jusqu’à 20 mètres de haut. Prévoyez sa plantation en hiver pour profiter de ses écorces blanches. Celui-ci se décline en diverses variétés adaptées à tous les styles de jardins :

  • Pour un petit jardin : optez pour le Betula pendula « Youngii » à port pleureur ou pour un Betula « nana » si vous voulez avoir un nain de jardin couvre-sol.
  • Pour un grand jardin : misez sur un Betula pendula « Youngii » à port retombant, un Betula « utilitis » à écorce très blanche, un Betula szechuanica x pendula « Royal Frost » à feuillage pourpre qui vire à l’orangé rouge en automne ou encore une Betula « nigra » à écorce brun orangé.

Le Tulipier de Virginie ou Liriodendron tulipifera

Le tulipier de Virginie est un **arbre majestueux** adapté aux grands jardins. Cet arbre se distingue par ses feuilles dorées en automne et ses fleurs en forme de tulipes l’été. Sachez qu’il faut attendre au minimum 10 ans pour profiter de ses premières fleurs. Considéré comme un véritable arbre d’ornement extérieur, cet arbuste joue à la fois le rôle d’un arbre d’ombrage et de décoration pour les grands espaces. Sa dimension peut dépasser les 30 mètres de hauteur.

Le Houx américain ou Ilex opaca

Pour ceux qui souhaitent planter un arbre original et décoratif, privilégiez plutôt le houx américain. Il s’agit d’un arbre aux feuilles persistantes et qui ne nécessite aucune taille. Cet arbuste décoratifpousse généralement dans la plupart des régions. Connu pour son feuillage piquant et ses petites fleurs printanières blanches, il fait partie de la famille des Aquifoliacées et porte le nom d’Ilex. Sa hauteur varie entre 2 et 5 mètres. Capable de s’adapter à tous les climats, ce petit arbre résistant s’utilise comme ornement ou haie.

Le Ginkgo biloba

Il s’agit d’un arbre exceptionnel à installer dans votre jardin. Cet arbre aux 40 écus est qualifié comme le seul représentant de la plus ancienne espèce d’arbres originaires de Chine. Ce type d’ornement est très prisé en automne pour son superbe feuillage jaune doré. Il a pour avantage d’être très **rustique** et profite d’une grande résistante. Celui-ci est classé parmi les conifères et les fougères caduc grâce à ses feuilles en éventail jaune d’or.

Ce grand arbre de 30 mètres de hauteur s’adapte à tous les types de sols s’il est bien drainé. Pour lui garantir une longévité exceptionnelle, il est recommandé de le planter en automne. Comme il existe différentes espèces de Ginkgo biloba, il y en a pour tous les types d’aménagements extérieurs :

  • Pour les petits jardins : Ginkgo Biloba « Tit », Ginkgo Biloba « Mariken », Ginkgo Biloba « Pendula ».
  • Pour les grands jardins : Ginkgo Biloba « Autumn Gold », Ginkgo Biloba « Horizontalis », Ginkgo Biloba « Mayfield ».

Le tamaris ou tamarix

Le tamaris est un petit arbre très décoratif originaire d’Europe et d’Asie. Résistant et facile à cultiver, il saura agrémenter petits et grands jardins. Cet **arbrisseau** mesure entre 4 à 5 mètres de haut. Il se différencie par sa floraison aérienne, son feuillage finement découpé et ses rameaux minces et flexibles. On distingue principalement deux types de tamaris ou tamarix :

  • Le tamaris de printemps ou Tamarix parviflora : cette espèce fleurit dès la fin du mois d’avril et en mai. L’ensemble de la ramure est couvert de petites fleurs roses claires. Il est à préciser que la variété « tetrandra » possède une écorce plus foncée.
  • Le tamaris d’été ou Tamarix ramosissima : ce petit arbuste produit des grappes de fleurs rose saumon à l’extrémité des rameaux de fin août à septembre. Tandis que la variété « Rubra » a des fleurs rose vif et le « Pink Cascade » a des fleurs rose foncé.
Les astuces pour aménager les espaces de votre jardin

Les astuces pour aménager les espaces de votre jardin

Avez-vous un grand espace de jardin, mais vous ignorez ce que vous devez en faire? Justement, nous tenons à vous dire que cet espace pourra être transformé en un petit coin de paradis si vous connaissez toutes les petites astuces pour aménager les espaces de votre jardin. Ce n’est pas une infime affaire, mais le résultat sera fascinant. Ainsi, découvrez dans cet article les différents moyens pour organiser votre jardin.

Créer une prairie fleurie

Nous sommes tous conscients du fait qu’un grand jardin nécessite plusieurs entretiens. Que pourrions-nous faire pour remédier à cela ? Alors, la plus proche, mais sans doute la meilleure solution c’est de donner vie à une prairie. Notamment, un terrain recouvert d’herbe et de fleurs nectarifères permet de réduire la fréquence et la dureté des travaux.

Cette action est non seulement favorable à l’organisation de votre espace extérieur, mais elle est aussi bénéfique pour l’environnement.

Par contre, pour faire la part des choses, vous devez suivre certaines notions. En premier lieu, l’aménagement de la prairie est influencé par une période saisonnière, c’est-à-dire que c’est préférable de le faire à partir du mois de mars jusqu’en juin et de mi-août jusqu’en septembre.

Nous parlons ensuite de l’emplacement. Où placer votre prairie ?

En effet, l’idée est de placer la surface occupée par l’herbage dans une place qui ne sera pas constamment piétinée. Pour ce faire, vous devez exploiter la prairie dans la partie périphérique de votre jardin. Placez-la également dans un endroit ensoleillé et à l’abri du vent.

Par contre, concernant la mise en valeur du terrain, une ou deux fauches annuelles sont suffisantes pour son développement. Le premier fauchage en juillet et le deuxième en octobre.

Aménager un jardin d’agrément avec styles

Un jardin d’agrément est un autre moyen pour aménager l’extérieur de votre maison. C’est non seulement un espace auquel vous pouvez organiser des végétaux, mais aussi c’est un endroit pour se détendre et faire du repos.

Effectivement, la culture des fleurs, de plantes d’ornement, de fruits et légumes rendra votre chez-vous encore plus attrayant. Pour son organisation, nous vous conseillons de planter une haie mélangée d’arbustes caducs et persistants. Plantez également des arbres et des vivaces, telles que l’arnica, le bougainvillier, la capucine, le chrysanthème, etc.

En contrepartie, vous ne devez pas sous-évaluer l’entretien, car c’est l’unique moyen pour garder l’aspect admirable de votre jardin. Dans ce cas, la plantation doit être bien soignée. Surtout lorsque vous plantez les végétaux, respectez les espacements entre eux pour leur épanouissement. Après, l’arrosage est l’étape cruciale pour couronner le tout, essayez donc d’arroser régulièrement vos plantes pendant leur première année de croissance.

Émerveiller votre espace extérieur avec une aire de jeu

Qu’est-ce qu’une aire de jeu ? Alors, c’est un espace pour vos enfants. Comme vous avez un jardin très vaste, il est tout à fait normal de penser aux petits et de créer un coin propre à eux.

Nous reconnaissons tous qu’à l’heure actuelle, les enfants ne connaissent pas le terme : “jouer dehors” par la faute de la technologie.

Ainsi, pour que nos gosses ressentent tous ce que nous avons ressenti en jouant à notre époque, créez-leur un endroit qui va leur faire oublier leurs écrans.

Notamment, vous pouvez installer des toboggans, des balançoires, des maisonnettes en bois pour les plus jeunes et des tables ping-pong, des parcours aventures ou des espaces pétanque pour les ados.

Agencer une cuisine extérieure attrayante

Le saviez-vous qu’une cuisine extérieure est absolument à la mode actuellement ? En effet, le grand espace dont vous disposez dans votre jardin vous offre la possibilité de créer une cuisine urbaine parfaitement personnalisée.

Assurément, vous allez demander : “Pourquoi ai-je besoin de créer une autre cuisine alors que j’ai déjà une dans ma maison ?”. Oui, nous acceptions que cette interrogation soit entièrement correcte. Dans ce cas pour vous faire plaisir, nous allons donner une réponse à votre question.

Notamment, l’aménagement d’une cuisine extérieure est très pratique pour les moments chaleureux entre famille ou amis. Cela évitera les allers-retours dans le cas où vous cuisinez à l’intérieur et que vous avez envie de manger à l’extérieur.

Nous sommes tous passés par l’expérience des plats dégageant d’odeurs fortes à la cuisson. Plusieurs jours passent, mais les arômes de poissons, de choux, d’oignons se répandent dans toute la maison. Grâce à votre cuisine d’extérieur, vous pouvez cuisinier tout ce qui vous fait plaisir sans se préoccuper des odeurs.

De surcroît, vous pouvez installer un abri par-dessus la cuisine afin de prolonger vos soirées.

Miser sur une belle terrasse

La terrasse est également un lieu de vie. Pour organiser l’espace de votre jardin, vous pouvez y installer une grande terrasse en bois. Pourquoi le bois ? Tout simplement parce que c’est un matériau à la fois chaleureux, esthétique, doux et facile d’entretien.

Cependant, la terrasse est l’endroit idéal pour vos repas en famille ou pour une crémaillère entre amis. Pour l’embellir un peu plus, vous avez à mettre en place des meubles naturels de jardin, comme :

  • un sofa,
  • une transat,
  • des fauteuils,
  • une table avec des chaises.

À propos des couleurs, choisissez des mobiliers aux couleurs neutres (blanc, noir, gris) ou aux couleurs vives (bleu, rose, jaune).

D’autre part, l’installation d’une piscine apporte aussi une valeur ajoutée à votre jardin.

Jardin zen : Une tradition japonaise qui vise la plénitude

Jardin zen : Une tradition japonaise qui vise la plénitude

Jardin zen : les éléments à connaître pour son aménagement

Qui n’a jamais rêvé d’avoir un coin zen dans son habitation ? En France, 35% de la population sont des jardiniers en herbe. Beaucoup d’entre eux sont séduits par le fait d’avoir un jardin zen. L’origine de ce concept de jardin remonte au 16e siècle. Il s’agissait d’un coin de méditation des moines bouddhistes. Le jardin zen fait partie de la culture japonaise. D’ailleurs, le jardin zen est souvent confondu avec le jardin japonais.

Jardin zen ou jardin japonais, y a-t-il une différence ?

Dans le domaine du jardinage, on confond souvent le jardin japonais et le jardin zen. Pourtant, le jardin zen s’inspire d’un concept très minimaliste, appelé karesansui. Le zen est un porte-étendard de la philosophie bouddhiste. Pour les Japonais, le jardin est l’endroit où l’on communique avec les dieux. Il représente donc un lieu simple, serein et sobre. Le jardin doit dégager une ambiance calme et paisible.

Comment distinguer les deux jardins alors ? Le jardin japonais est un lieu propice aux promenades. De son côté, le jardin zen est un endroit où l’on s’installe tranquillement. Un jardin zen est un jardin minimaliste qui comprend uniquement quelques végétaux et de minéral. Par contre, un jardin japonais peut comprendre une variété de végétales et un plan d’eau.

Comment créer un jardin zen ?

Pour créer un jardin zen, vous devez connaître quelques éléments essentiels sur cette tradition japonaise. Tout d’abord, l’asymétrie représente l’harmonie chez les Japonais. Aussi, vos aménagements doivent former des formes asymétriques.

Par ailleurs, la tradition japonaise met en avant également les nombres impairs. Ils sont considérés comme de bon augure. Dans un jardin, le nombre de plantes doit respecter cette règle. C’est le cas également du nombre de rochers.

Le principe d’un jardin japonais est la simplicité et la sobriété. Aussi, si vous adhérez à la philosophie zen, il faut délaisser les fioritures et les lanternes. Les plantes doivent également adhérer à une forme d’élégance.

Malgré votre amour pour les plantes, un jardin zen met en avant la simplicité. Aussi, l’accumulation de plantes est à éviter puisqu’il donne l’impression de fouillis. Créer de l’espace entre les plantes permet de les mettre en valeur.

Vous aimez vous détendre dans votre jardin zen après le travail ? Vous pouvez installer des meubles de jardin dans votre petit coin de paradis. Cependant, les meubles synthétiques et les rochers en résine n’ont pas leur place dans un jardin zen. Vous devez privilégier les meubles fabriqués dans des matériaux naturels.

Enfin, un jardin zen doit mettre en avant la culture bouddhiste, les rochers ou encore l’eau. Aussi, il est inutile d’investir dans d’autres styles décoratifs au risque de compromettre l’esprit zen de votre jardin.

Comment aménager votre jardin zen ?

Votre jardin se situe en pleine ville ? Un jardin zen ne requiert qu’un entretien limité. Cependant, vous devez investir dans des revêtements de sol qui ne nécessite pas d’entretien. L’aménagement de votre jardin zen commence par le choix des matériaux.

Au même titre que les matériaux utilisés dans un jardin japonais, un jardin zen doit mettre en avant des matériaux qui sont faciles à entretenir. De plus, vous devez utiliser des matériaux minéraux comme :

  • Les pétales d’ardoise qui font 5 cm de longueur.
  • Les dalles faites à partir de pierre naturelle.
  • Les pierres colorées à l’instar des graviers noirs et le marbre vert.
  • Les rochers décoratifs, etc.

De leur côté, les accessoires sont différents de ceux des jardins japonais. Malgré cette différence, ils reprennent quand même le même esprit de sobriété. Aussi, vous pouvez utiliser des fontaines japonaises, des statues de Bouddha et les arbustes.

D’abord, le coin d’eau se traduit souvent par une petite fontaine. L’écho de l’eau contribue à la relaxation. Si vous choisissez des murs d’eau, il est important d’ajuster le débit pour minimiser le bruit de l’eau. Concernant les mobiliers, il est important de choisir des lignes épurées.

Les plantes idéales dans un jardin zen

Le choix des végétaux est crucial dans l’aménagement d’un jardin zen. Concernant les arbres, certains arbres sont à privilégier grâce à leur structure. Un jardin zen est composé d’arbres en nombre réduit. Ils procurent de l’ombre dans votre jardin.

Parmi les arbres sollicités dans un jardin zen, on retrouve l’érable du Japon. Cet arbre dispose de feuilles automnales dans des couleurs flamboyantes. Vous pouvez également choisir d’autres arbres à l’instar du cerisier, du cèdre ou encore du sophora. Ces espèces proviennent toutes du Japon. Cependant, vous pouvez utiliser d’autres arbres comme les hêtres et les pins.

De son côté, le bambou confère l’aspect oriental et zen de votre jardin. Vous pouvez utiliser le bambou pour limiter le jardin. Le bambou peut être utilisé également en guise de couvre-sol. Privilégiez les bambous nains dont le feuillage est facile à entretenir.

Enfin, les arbustes grimpants sont indispensables dans un jardin zen. Pour aménager votre jardin, privilégiez les arbustes fleuris à l’instar du camélia ou de l’Andromède du Japon. D’autres arbustes trouvent leur place dans votre jardin à l’instar de la glycine et de l’azalée.

Les étapes cruciales pour la construction d’une terrasse de jardin en bois

Les étapes cruciales pour la construction d’une terrasse de jardin en bois

Dans son ancienne signification, le jardin est un lieu ordinairement enclos où l’on cultive des fleurs, des légumes et des arbres fruitiers. Au fil du temps, différents styles et types de jardin naissent, comme celui au style anglais, qui est à la fois romantique et pittoresque.

Dorénavant, pas mal de personnes aiment passer du temps dans leur jardin pour se reposer en profitant de son espace extérieur. Une terrasse est ainsi indispensable pour être vraiment dans l’esprit de la détente. Quoi de beau et agréable qu’une terrasse de jardin en bois ?

Découvrez dans cet article les étapes pour comment construire une terrasse en bois sur son jardin ?

Les préparations

 

La construction d’une terrasse n’est pas une simple affaire, il faut bien se préparer.

 

Établir un plan

L’élaboration d’un plan en amont est une étape cruciale pour obtenir de meilleurs résultats. L’objectif est d’avoir des précisions sur les dimensions et aussi sur l’emplacement de votre future terrasse. Prenez compte des critères incontournables, tels que l’ensoleillement et l’orientation. Une orientation au sud est la plus fréquente alors que celle à l’ouest est sans doute préférable. Étant donné que dans cette exposition, les rayons solaires sont moins forts et que vous pouvez en profiter dès le début de l’après-midi.

 

Choisir les matériaux

Le bois est le meilleur matériau pour une terrasse. Tout simplement parce qu’il est irrésistible, chaleureux et durable. Pour parvenir à cela, il nous faut des lames et des lambourdes. D’abord, vous devez être conscient que votre choix aura une vraie influence sur tout le reste, c’est-à-dire sur la résistance et la durabilité de votre terrasse.

Particulièrement pour les lames, vous avez le choix entre les pins du nord, les résineux, les bois exotiques, les bois naturels et les bois composites. En sus, vous devez également considérer le taux d’humidité de la lame qui devrait être inférieur à 18% au moment de la pose.

Il en est de même pour les lambourdes, adoptez des matériaux de qualité et qui a une durée de vie assez longue. Par ailleurs, vous pouvez opter pour des lambourdes en bois exotique. Elles sont plus résistantes.

En plus de ces matériaux, vous aurez également besoin de quelques outils, comme :

  • lunettes et masque ;
  • mètre ;
  • équerre
  • règle métallique ;
  • niveau à bulle ;
  • perceuse ;
  • visseuse ;
  • marteau ;
  • scie radiale ;
  • scie sauteuse ;
  • etc…

Préparer le sol

Dès lors que votre plan est bien établi, que l’emplacement est déterminé et que vos matériels sont prêts, vous pouvez maintenant procéder à la préparation du sol de votre jardin.

Commencez par le terrassement. En effet, cette étape consiste à creuser la terre à une trentaine de centimètres afin de la mettre à niveau. Si vous avez accompli cette étape, il sera plus facile d’achever le reste des travaux.

Après, vous pouvez soit poser une couche de stabilisée, soit couler du béton. Toutefois, un sol stabilisé laisse passer l’eau de pluie et assure une fondation solide. Par contre, la surface de la dalle en béton doit être inclinée d’une pente d’au moins 1,5% pour évacuer l’eau.

 

La pose de la terrasse de jardin en bois

 

Le principe de pose de la terrasse en bois sur votre jardin est basé sur la pose des lambourdes et des lames ainsi que sur la fixation de celles-ci.

 

Bien positionner les lambourdes

Il est fortement déconseillé de poser les lambourdes directement au sol. Notamment, vous devez les mettre sur des cales ou des plots, puis les placez dans le sens de la longueur de votre jardin. Justement, c’est là que la scie est d’une grande utilité, car avant de déposer les lambourdes, veillez à les découper à la bonne mesure.

Au moment de pose, assurez-vous qu’elles soient disposées de façon équitable et prévoyez tout de même un écart de 30 à 40cm entre elles.

 

Fixation des lambourdes

La fixation des lambourdes dépend en grande partie de son support. Si ce dernier est un plot PVC réglable, utilisez des vis inox. En revanche, si les lambourdes sont posées sur des cales, cela ne nécessite aucune fixation particulière que ce soit au niveau de la dalle ou par rapport aux lambourdes.

Vous devez juste disposer les cales toutes les 50cm.

 

Pose et fixation des lames

Maintenant que les lambourdes sont parfaitement vissées, vous pouvez poser et fixer les lames de votre terrasse. Effectivement, les lames doivent être fixées de manière perpendiculaire par rapport aux lambourdes. Cette fixation peut également se faire par des vis inox de 5mm de diamètre et de 50mm de longueur. Il existe actuellement un autre type d’ancrage sans vis apparente par l’intermédiaire des clips.

De surcroît, les lames devront être espacées en moyenne de 4mm entre elles.

 

Les finitions

 

Votre terrasse commence à prendre forme. Il suffit de finaliser les travaux d’aménagement pour un meilleur rendu. Faites donc les points sur le bon alignement des lames et nettoyez tout le plan de travail.

Quant à la durabilité des bois, anticipez des traitements contre le grisaillement et des préventions face aux insectes et champignons.

Cependant, vous pouvez installer des mobiliers de jardin sur votre terrasse, notamment un canapé, des tables, des chaises, des transats, etc…

 

Comment aménager son jardin ?

Comment aménager son jardin ?

Le jardin est le premier endroit où l’on peut se détendre en toute tranquillité, seul ou avec quelqu’un. C’est aussi un meilleur endroit pour organiser une petite réunion ou une fête en famille ou entre amis. C’est pourquoi nous devons l’entretenir pour le rendre magnifique, accueillant, verdoyant et accueillant. Que vous soyez un particulier, propriétaire d’un grand hôtel, d’une maison d’hôtes ou d’une entreprise, pensez à aménager votre jardin et votre espace vert pour créer une bonne ambiance dans votre extérieur. Dans cet article, vous trouverez de nombreuses idées pour bien les aménager et leur redonner une seconde vie, alors, on vous invite à continuer la lecture pour savoir comment les faire.

 

Commencez à nettoyer votre jardin

 

Les feuilles mortes et les mauvaises herbes sont les premières causes de la saleté dans le jardin, alors, il faut les ramasser et les déraciner pour qu’il retrouve sa belle apparence. Pour ce faire, pensez à vous équiper des matériels comme la faucille, la bêche, le râteau et la balaye pour s’en débarrasser.

 

Taillez les haies et les arbustes

 

Dès que vous aurez fini le travail de nettoyage, vous pourrez continuer à tailler les haies et les arbustes afin de leur donner une bonne forme et une belle vue à votre extérieur. Pour cette étape, vous avez besoin d’une échelle et d’un sécateur pour accomplir le travail. Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez vous en acheter dans un magasin spécialisé dans la vente de matériels destinés à l’entretien et à l’aménagement de jardin.

 

Plantez de nouvelles jolies fleurs et arrosez régulièrement votre jardin

 

Pour que votre jardin reste toujours vert, rayonnant et très fleuri, tâchez de planter de jolies fleurs comme les roses, le cœur de Marie, le Delphinium, le freesia et le Watsonia dans votre jardin. Et surtout, n’oubliez pas de bien les  arroser de façon régulière c’est-à-dire deux ou trois fois par semaine, en utilisant un arrosoir ou un très long tuyau pour faciliter l’arrosage. Ce travail est très amusant, mais un peu fatigant. C’est un vrai passe-temps pour certains et une grande corvée pour les autres.

 

Et si on n’a pas le temps pour entretenir et aménager son jardin, que faire ?

 

Il est sûr que chaque famille n’aura pas le temps pour l’aménagement de son jardin et de son extérieur. Il est également possible qu’on n’ait pas vraiment de compétence en matière de jardinage, c’est pour cela que les professionnels de jardinage et les paysagistes existent pour faire tous les travaux à votre place. Ces professionnels sont aptes à aider chacun de ses clients à bien ranger leur jardin d’une façon plus efficace, plus moderne et plus élégante. Disposant d’une longue expérience en matière de jardinage, ils pourront faire tout ce que vous demandez et réaliser tous vos rêves pour embellir et redonner une seconde vie à votre extérieur.

 

Quels sont les services qu’un professionnel de jardin peut vous proposer ?

 

En faisant appel à un paysagiste ou jardinier professionnel pour prendre en charge l’aménagement ou la rénovation de votre jardin ou de votre extérieur, vous pourrez bénéficier de nombreux services conformes à vos besoins et à vos attentes, à savoir :

  • L’entretien de votre jardin et de votre terrain : ceci est nécessaire pour embellir et redonner une nouvelle apparence à votre espace vert.
  • Le taillage de haie, d’arbustes et d’arbres bas pour donner de bonnes formes à vos plantes.
  • La création et la remise à neuf de votre terrain, surtout si vous voulez donner une nouvelle apparence à votre extérieur.
  • Le nettoyage de votre jardin : ceci n’est pas une tâche facile surtout si vous n’êtes pas équipé de tous les matériels nécessaires, alors pour vous faciliter la vie, vous pourrez faire appel à un professionnel dans ce domaine. Avec ce dernier, vous n’aurez plus besoin de rien. Vous n’avez qu’à lui demander ce que vous voulez.
  • La tonte de pelouse : c’est la meilleure solution pour rendre votre terrain plus vert et plus esthétique. En confiant cette tâche à un jardinier professionnel, vous serez sûrement satisfait.
  •  L’enrichissement de la terre, l’arrosage de plantes, désherbage manuel, suppressions des parties fanées et équilibrage du sol, tout est réalisable avec un vrai pro.
  • Le déneigement : après la neige, l’extérieur de la maison devient très étroit et on ne sait plus où allons-nous mettre les pieds. De plus, le sol devient très glissant. C’est pour cela que le déneigement est très important pour redonner l’accès à votre terrain. En faisant appel à un professionnel, vous pourrez rapidement retrouver votre terrain tout comme avant.

À part le service d’aménagement de jardin et de l’extérieur de la maison, les jardiniers professionnels pourront également réaliser les pavages de votre cour ou de votre passage vers l’appartement, la maison ou le bureau.

 

Où trouver un jardinier professionnel ?

 

Pour faciliter votre recherche d’un jardinier professionnel, n’hésitez pas à faire une petite recherche sur internet. De nombreux professionnels dans ce domaine, comme Binette service, peuvent vous aider à réaliser tous vos projets d’aménagement, de création et de rénovation de jardin ou d’espace vert. Quant à Binette Service, cette équipe de professionnels peut travailler dans la région Caladoise, la Dombes et le Beaujolais. Ils peuvent s’occuper de :

  • La tonte de votre pelouse
  • L’entretien de vos haies
  • Les ramassages des feuilles mortes
  • Le soin de vos arbres fruitiers
  • L’assurance du passage du motoculteur
  • L’évacuation des déchets
  • L’entretien des allées à l’aide d’un nettoyeur haute pression
  • Le déneigement en hiver.

 

Dix conseils de paysagiste pour l’aménagement de son jardin

Dix conseils de paysagiste pour l’aménagement de son jardin

Le jardin fait partie des endroits qui rendent une maison plus esthétique. Considéré comme un lieu de détente pour son propriétaire, le jardin doit être magnifique à voir. Tôt ou tard, vous pourrez envisager de transformer votre vieux jardin pour apporter quelques travaux d’aménagements. L’aménagement d’un jardin est un projet qui nécessite une longue réflexion pour avoir un bon résultat. Profitez d’un jardin qui vous ressemble avec dix conseils de paysagiste pour bien aménager votre jardin.

 

1- Bien définir le budget conçu pour l’aménagement du jardin

 

Avant le commencement de tous travaux d’aménagement de jardin, prévoir son budget est effectivement incontournable pour que votre projet se réalise. D’ailleurs, c’est l’étape cruciale pour aménager votre jardin selon vos besoins et vos attentes. Une fois le budget défini, il vous sera plus facile de choisir les types de végétations ou encore les types de matériaux qui ornent votre jardin. Par contre, si vous souhaitez réaliser quelques modifications, mais votre budget est limité ? Sachez qu’il est tout à fait possible de l’aménager petit à petit selon votre budget.

 

2- Déterminer le style de jardin souhaité

 

Si vous avez envisagé d’effectuer des travaux d’aménagement dans votre jardin, il est possible que vous ayez déjà en tête le style de jardin à adopter. Peut-être avez-vous déjà imaginé ce que votre endroit de détente ressemblera après les opérations. Il existe divers styles très appréciés comme :

  •  Le jardin design ;
  • Le jardin moderne ;
  • Le jardin japonais ;
  • Le jardin méditerranéen.

Toutes les décorations de votre jardin vont dépendre du style que vous vouliez adopter. Tous les éléments composant votre jardin paysager varient en fonction du style que ce soit en termes de végétations, d’abris pour jardin, de chalet, ou de terrasse. Par ailleurs, il est conseillé par les paysagistes de ne choisir qu’un seul style pour que votre aménagement soit cohérent, homogène et esthétique.

 

3- Établir un plan de l’existant

 

Avant d’imaginer et de dessiner le plan de votre futur havre de paix, il ne faut pas négliger le plan de l’existant. Cette étape est souvent négligée alors qu’elle joue un rôle important pour réussir votre projet d’aménagement.

L’établissement de l’ancien plan vous permettra de simplifier les tâches. C’est à partir de ce plan que vous allez apercevoir tous les éléments à masquer et ceux à mettre en avant. Pour élaborer le plan, il est conseillé de recourir au cadastre du terrain ou d’utiliser des logiciels spécifiques.

Dans ce plan, il faut évaluer la totalité des éléments dans le jardin du jardin comme la terrasse, l’abri pour jardin, la piscine, le potager et le chalet. La mise en œuvre du plan de l’emplacement des végétaux est aussi indispensable pour les lister selon leurs tailles et formes.

Par contre, il faudra bien préciser l’emplacement des portes et fenêtres de l’immeuble. Ces informations sont fondamentales pour les travaux d’aménagements surtout pour les vues. Par exemple, planter un grand arbre près des fenêtres de votre chambre pourra gâcher les vues sur l’ensemble du jardin.

 

4- Faire une liste des végétaux déjà existants

 

Cette étape consiste à lister tous les végétaux de votre jardin. C’est à partir de cette liste que vous aurez une idée claire sur les plantes que vous voulez conserver, celles que vous aimeriez enlever et les plantes que vous souhaitez déplacer.

Après, faites une liste des végétaux que vous aimeriez garder et de les classer par leurs types et leurs caractéristiques. Cette sélection est indispensable, car elle permet d’éclaircir l’état des lieux et de faciliter la conception en dessin du futur jardin. De plus, faire cet inventaire permet d’éviter l’achat de plantes en double.

 

5- Listez les différents végétaux convoités

 

C’est le moment clé de l’aménagement d’un jardin paysager. Ce procédé consiste à lister tous les végétaux et plantes que vous souhaitez introduire dans votre jardin. Généralement, le choix végétal dépend du style de jardin et de l’ambiance choisie, mais aussi des conditions climatiques de votre emplacement géographique. Pour faire le bon choix, on vous recommande de visiter une pépinière ou de vous rendre sur des sites spécialisés ou sur des blogs. Avec les diverses variétés de végétaux, vous pourrez choisir celles qui mettront en valeur d’autres éléments de votre jardin.

 

6- Bien choisir les espèces de végétaux

 

En ce qui concerne les espèces de plantes, il est judicieux de choisir des plantes robustes et faciles à entretenir et qui poussent rapidement. Pour les plantes de remplissages, éviter les espèces qui se reproduisent vite pour éviter que celles-ci ne couvrent pas tout le jardin. Du côté esthétique, les plantes grimpantes sont idéales pour embellir les murs ou les clôtures lorsque celle-ci fleurit. Enfin, il ne faut pas oublier les arbres à fruits, car ils constituent un petit écosystème dans votre jardin.

 

7- Faire un dessin du plan du futur jardin

 

Après avoir établi le plan de l’existant, la prochaine étape consistera à dessiner le plan du jardin et de son futur aménagement. C’est le moment où vous travaillez votre imagination pour visualiser en image les nouvelles modifications et améliorations nécessaires pour l’aménagement. En effet, mettez en tête tous les éléments indispensables à la décoration de votre jardin. Parmi ces éléments, on peut citer : la terrasse, la piscine naturelle, la fontaine, et abri pour jardin ainsi que les coins potagers.

 

8- Dresser un calendrier

 

Pour un aménagement bien réussi, l’établissement d’un calendrier est à ne pas négliger. Ce dernier va dépendre de l’ampleur du projet ainsi que les travaux à faire. Cependant, certaines opérations requièrent l’intervention d’un professionnel dans le domaine. Il est donc indispensable de classifier les tâches selon leur ordre de priorité et de prévoir le temps consacré à chaque tâche.

En ce qui concerne les végétaux, il faut bien identifier les saisons propices à la plantation. Sachez que l’automne et le printemps sont les périodes parfaites pour la plantation.

 

9- Faites-vous aider

 

L’aménagement d’un jardin est un projet de taille surtout si vous êtes un débutant et que vous le faites vous-même. Par conséquent, vous êtes obligé de demander l’aide de vos amis pour alléger les tâches. De plus, c’est le meilleur moyen pour avoir plus de motivation et d’avancer plus dans le projet.

Dans d’autres cas, il est primordial de faire appel à des professionnels en aménagement de jardin pour vous accompagner durant votre projet. Ce spécialiste saura vous guider de A à Z.

 

10- Profitez d’un jardin qui vous ressemble.

 

Une fois les travaux d’aménagement terminés, vous n’avez plus qu’à attendre que votre nouveau jardin se développe. Si vous êtes passionnés du jardinage, ce sera un grand plaisir pour vous d’observer l’évolution de vos plantes et de les voir fleurir dans votre jardin. Les fleurs vont mettre en valeur peu à peu l’ensemble de votre jardin pour qu’il puisse embellir votre habitation.

 

 

 

 

www.binette-service.fr/paysagiste-amenagement-dombes-ain/création d'espace vert - tonte de pelouse/tonte de gazon - création d'espace vert, Villefranche-sur-Saône - tonte de pelouse/tonte de gazon, Crêches-sur-Saône - tonte de pelouse/tonte de gazon, Arnas - création d'espace vert, Jassans-Riottier - tonte de pelouse/tonte de gazon, Villié-Morgon - tonte de pelouse/tonte de gazon, Villars-les-Dombes