Comment se débarrasser des chenilles processionnaires ?

Comment se débarrasser des chenilles processionnaires ?

Sommaire

  1. Les chenilles processionnaires : qu’est-ce que c’est ?
  2. Comment repérer les nids ?
  3. Les dégâts causés par les chenilles processionnaires.
  4. Comment éradiquer les chenilles processionnaires ?

Les papillons de nuit de la famille des thaumétopées ne vivent pas plus de deux jours. Néanmoins, ce cours laps de temps leur laisse l’occasion de donner naissance à ces fameuses chenilles processionnaires. Ces insectes représentent un réel danger pour les arbres, notamment les pins et les cèdres qu’elles affectionnent particulièrement. Elles sont toutefois un nuisible de taille pour l’homme et les animaux. Nous allons voir dans cet article quels dégâts elles peuvent causer, comment repérer les nids et quels traitements appliquer pour s’en débarrasser.

 

Les chenilles processionnaires : qu’est-ce que c’est ?

Ces chenilles tiennent leurs noms du fait de leur déplacement en file indienne et quasi-systématiquement en colonie. Elles sont particulièrement active la nuit, lorsqu’elles partent en quête de nourriture. Elles forment des groupes allant jusqu’à une centaine de chenilles.
Le mode de reproduction de ces chenilles suit un cycle annuel. En juin, les papillons sortent de terre, la femelle pond entre 70 et 300 œufs. Ces Œufs éclosent pour donner naissance à des larves encore inoffensives et, pour l’arbre, et, pour l’homme. Une fois en Automne, les larves atteignent une maturation qui leur permet de se regrouper en colonie et de tisser un nid sur les branches de l’arbre. Les chenilles processionnaires s’enfouissent sous le sol au Printemps afin de se transformer en chrysalide et, d’entamer ainsi leur métamorphose en papillon.

 

Comment repérer les nids ?

En hiver, lorsque les chenilles sont encore inoffensives, on peut repérer leurs traces aux touffes d’aiguilles qui jaunissent. À mesure que leur développement se poursuit, les chenilles grimpent au sommet de l’arbre et tissent un nid, qui peut parfois, prendre une proportion importante.

 

Les dégâts causés par les chenilles processionnaires

Dommages infligés aux arbres

Leur période de maturation achevée, les chenilles processionnaires se déplacent la nuit afin de se nourrir de l’arbre. Cela fragilise considérablement le conifère qui tend à avoir un aspect grisâtre. Bien que l’action des chenilles soit insuffisante pour causer la mort de l’arbre, elles favorisent l’apparition d’autres nuisibles susceptibles de causer sa perte.

Risques pour l’Homme

Dans une autre mesure, le contact direct pour l’Homme peut conduire à une forte douleur, une irritation de la peau et une démangeaison importante. Dans de très rares cas, elle peut induire un choc anaphylactique.
Le contact indirect reste toutefois très problématique. Le vent peut disperser les poils urticants de la chenille. Le contact avec les yeux peut entraîner une conjonctivite (yeux rouges) ainsi qu’une forte irritation de la paupière. L’inhalation de ces poils provoque une forte toux, des maux de gorge ainsi que des difficultés respiratoires.

Risques pour les animaux

Les animaux et notamment les chiens et les chats, sont des victimes récurrentes de l’activité des chenilles processionnaires. En cas de contact direct, la langue de l’animal peut gonfler, s’irriter et causer de terribles douleurs. Ces cas sont à prendre très au sérieux, il est possible que cette infection entraîne une nécrose de la langue chez l’animal, conduisant parfois à une amputation de la partie infectée.

 

Comment éradiquer les chenilles processionnaires ?

 

Traitement mécanique

Le traitement mécanique consiste à lutter contre les chenilles processionnaires de manière manuelle. Il est possible de couper la branche sur laquelle elles ont construit leur nid, et de la brûler. Au vu des dommages que provoque un contact, il est préférable de faire appel à une équipe de professionnelle, disposant de l’équipement de sécurité adéquat.

Traitement microbiologique

La diffusion de produits microbiologique par une équipe de professionnel permet d’éradiquer les chenilles présentes dans l’arbre. Ces produits n’endommagent aucunement l’arbre, ni la flore ou la faune locale.
Il n’existe toutefois aucun traitement qui permet l’éradication totale et définitive des chenilles processionnaires. Les papillons de nuit pouvant se déplacer aisément, la prolifération de leurs œufs est incontrôlable, ces traitements doivent être répétés chaque année. Néanmoins, un processus naturel démontre son efficacité dans la lutte contre les chenilles.

 

Traitement naturel et écologique

L’une des manières de traiter un parasite et d’inclure dans son environnement un prédateur naturel. Dans notre cas, la mésange permet une diminution drastique de la population de la chenille processionnaire.

La mésange bleue, par exemple, est le prédateur idéal de la chenille processionnaire. Il peut en chasser 20 à 30 par jour, et plus de 900 lorsque les chenilles ne sont pas encore matures. Des scientifiques de l’INRA Avignon ont procédé à la pose de nichoirs dans certaines zones de la forêt domaniale du Mont Ventoux, dans la commune de Malaucène. Ils ont pu constater une quasi-disparition des populations de chenilles processionnaires dans les zones concernées.